Mobilisation contre un projet de golf à Calenzana


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 12 Mai 2013 à 16:06 | Modifié le Mercredi 15 Mai 2013 - 12:55


A l’initiative de Corsica Libera, ils étaient une soixante ce dimanche en fin de matinée à se rassembler pour manifester contre un projet de golf sur le territoire de la commune de Calenzana (Haute-Corse). L’étude de ce projet, inscrit à l’ordre du jour d’une réunion de l’assemblée de Corse, avant d’être ajourné, est loin de faire l’unanimité en Balagne.



C’est sur un immense champ, situé sur la route de l’aéroport de Calvi - Balagne, en direction de la Sablière de Balagne, commune de Calenzana, que les militants se sont rassemblés.  Jean-Guy Talamoni, leader de Corsica Libera, entouré de Josepha Giacometti, élue comme lui de l’assemblée de Corse, le Dr Eric Simoni et Joseph Colombani, président de la Chambre régionale d’agriculture, sont venus soutenir les représentants locaux du mouvement, à l’initiative de ce rassemblement et les éleveurs concernés par ce projet.
Parmi eux, Pascal Roux, entouré de son épouse et leurs enfants a du mal à cacher son inquiétude face à un tel projet : «  Nous sommes plusieurs éleveurs directement concernés par ce projet. Nous louons ces terres agricoles à la commune de Calenzana par baux pluriannuels de 8 ans. Pour ma part, je loue une parcelle de 60 hectares mais au total, ce sont 170 à 200 hectares de terrains communaux et privés qui sont concernés. Si demain, ce projet devait aboutir, ce serait pour nous tous la catastrophe. Je suis satisfait aujourd’hui de voir ici ces gens se mobiliser pour nous. »
Et d’ajouter : «  Outre les terrains communaux, il faut y ajouter une parcelle d’environ 40 hectares appartenant à Achille Acquaviva, vigneron de la Figarella. En fait ce projet partirait se des terres et descendrait au carrefour limitrophe du lotissement « A Ronca ». En clair c’est tout ce flanc de colline qui est concerné »
Progressivement, ils étaient de plus en plus nombreux à converger vers le site, où une conférence de presse devait être donnée.
«  Une construction de golfs de ce type engendre automatiquement une forte spéculation immobilière et la construction d’infrastructures  hôtelières à proximité immédiate. Un golf est fait pour une clientèle qui a un fort pouvoir d’achat. L’immobilier construit autour d’un golf est donc fortement spéculatif, Sperone en est l’exemple. Face à un contexte de spéculation foncière qui est constaté et dénoncé par tous, des plus hauts responsables de l’Etat français aux élus territoriaux corses, il est impensable de promouvoir à partir d’argent public un outil qui va entraîner encore plus de hausse des prix du foncier, encore plus de pressions sur les terres agricoles, et encore plus de drames liés à la spéculation immobilière que nous ne connaissons déjà que trop.
Comment en mettant en place un PADDUC qui voudrait sortir de l’économie de la rente, de l’économie résidentielle pour aller vers une économie endogène, peut on financer ce qui provoquera un peu plus le désordre ?
 » a souligné Corsica Libera lors de cette conférence à travers champs.
Et de s’interroger :
«  L’espace nécessaire pour la réalisation du projet de golf est de 40 à 50 hectares et on sait déjà à peu près sur quelles parcelles il serait situé. Pourquoi alors la municipalité de Calenzana est-elle en train de modifier le contrat de toutes les parcelles agricoles de la commune ? Tout simplement pour pouvoir sortir à tout moment les agriculteurs de tous les terrains qu’ils occupent…
Calenzana est l’une des communes qui a la plus grande surface agricole de Corse, nous ne laisserons pas sacrifier nos agriculteurs et notre agriculture sur l’autel du tout tourisme et de la spéculation 
».
Pour conclure, Corsica Libera a rappelé son «  engagement sans faille afin de construire pour la Corse  un projet,  avec pour objectif de pérenniser l’existence du peuple Corse sur sa terre. Pour cela, par-delà la concertation menée à l’assemblée de Corse par nos élus, Corsica Libera  appelle l’ensemble des corses à la mobilisation sur le terrain et dans les urnes afin de valider la volonté du peuple corse par référendum et contraindre l’Etat français à la révision constitutionnelle ».





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Septembre 2014 - 00:03 Calvi : Un blessé par arme blanche

Samedi 20 Septembre 2014 - 21:58 Calvi : Corsica Smeralda Cup dans l'intimité

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie








Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire











les enfants de la Marie Do
les livrets éco gestes
Championnats scolaires d'échecs
Corbara
SAINT ERASME CALVI
i mezzacqui à locu teatrale
KTP Scola
Développement durable Haute-Corse
CHAMPIONNAT DU MONDE TRIAL ILE ROUSSE
CHAMPIONNAT CORSE TENNIS CALVI
KAYAK ESPOIR
Manif Bastia
Socioprofessionnels de Bastia
Rassemblement
Expulsion Bastia
L'Altru Versu
Déluge sur Bastia
rencontres musicales